Clefs et serrures

Je suis sûr que vous le savez déjà, les produits du forgeron sont dans un coffre ouvert. Mais nous ne pouvons pas avoir ça dans un vrai module, n’est-ce pas ? Les PNJ doivent apprendre à fermer leurs portes et autres serrures ! Apprenons-leur comment.

Dans WorldEd allez vers le coffre du forgeron, cliquez droit dessus et éditez-le. Vous pouvez avoir déjà remarqué les cases a cocher (flags) sur la droite de l’écran comme sur la figure ci-dessous.

Figure 17.1 – Les flags dans la partie droite.

Remarquez que “Locked” (fermé) et “Never locked” (jamais fermé) sont cochés. “Never locked” prévaut sur “Locked”, donc par conséquent, notre coffre est ouvert. Décochez donc “Never Locked”. Votre coffre est maintenant fermé. Nous voulons maintenant changer la difficulté de crochetage de la serrure. Cliquez dans la zone de texte “Lock difficulty” (difficulté de la serrure). Comme toujours, plus haut est le chiffre, plus dure est la serrure à crocheter. Je ne suis pas sûr de ce qu’une serrure “vraiment dure” à crocheter serait, parce que vous pouvez mettre un chiffre entre -32768 et 32767. De mon expérience je constate qu’une valeur de 100 fait une serrure assez difficile à crocheter (maîtrise nécessaire). Une valeur de 50 est une serrure moyenne et 10 en fait une serrure facile à crocheter. Mettons donc une valeur de 25 pour la rendre facile, mais pas trop. Faites la même chose avec la porte de la chambre du Nain. Clic droit, edit, décochez Never Locked, et donnez une Lock Difficulty de 10.

Testons cela. Sauvez, chargez Arcanum et commencez un personnage avec un antécédent qui vous donne une grande dextérité. Mettez tous vos points en dextérité et en crochetage. Vous devriez être capable de crocheter le coffre une fois sur deux. Maintenant, achetez quelques outils de crochetage, puis revenez et crochetez tout !

Après quelques essais (et peut-être quitter et revenir) vous devriez avoir été capable de crocheter les serrures. Pendant ce temps, je suis sûr que vous avez remarqué que le forgeron à côté n’a pas sourcillé quand vous crochetiez ses affaires. Faisons en sorte qu’il s’en soucie. Quittez Arcanum et rechargez WorldEd. Faire qu’un PNJ se préoccupe de choses est facile. Cliquez droit sur le PNJ voulu, dans ce cas le forgeron, et choisissez “remember for notify”. Cliquez-droit sur le coffre et sélectionnez “Set Notify NPC”. Tant que vous y êtes, cliquez droit sur la porte et sélectionnez “Notify NPC”. Voilà, vous avez fini.

Maintenant, fermons la porte durant la nuit. Cliquez droit sur la porte d’entrée. Choisissez “edit” puis décochez “Never locked” et cochez “Locked night”. Si vous avez des portes doubles, vous devrez faire ça pour l’autre porte aussi. Cette porte se fermera maintenant toute seule la nuit, et s’ouvrira le jour.

Tant que nous sommes ici, faisons en sorte que le PNJ soit un peu mieux. En fait, on va le faire se coucher la nuit. Pour cela, nous devons mettre des standpoints de jour et de nuit (Note de traduction : littéralement, points de tenue, en fait des points où se tiennent les PNJ). Si vous aviez des problèmes avec des PNJ ne restant pas aux endroits où vous les aviez mis, ça peut être pour cela. Un standpoint de jour est là où votre PNJ va rester durant la journée. Si votre PNJ est un marchand, ça sera là où il se tient pour vendre ses produits. Un standpoint de nuit est là où votre PNJ va passer la nuit. Si ce point est un lit, le PNJ passera la nuit dedans. Commençons par faire en sorte que le Nain aille dans le lit la nuit. Voyez-vous le carré rouge sous le lit comme sur la figure ci-dessous ?

Figure 17.2 – Le “Blocking Tile” du lit (Euh… Ignorez l’épée, elle est sur un mur en fait.)

C’est sa case bloquante (Note de traduction : dorénavant j’appellerais ceci “blocking tile”, c’est plus simple et moins ridicule). C’est en quelque sorte là où “est” le lit. Bien sûr, le lit peut paraître un peu plus à droite, ou à gauche, ou ailleurs, mais pour Arcanum, le carré rouge est l’emplacement du lit. Ce que vous avez à faire est de déplacer votre PNJ (avec l’outil select) au-dessus de ce carré. Vous verrez peut-être que le PNJ passe sous le lit. Bougez donc le lit un peu pour bien voir votre PNJ.

Figure 17.3 – Le forgeron Nain déplacé sur le blocking tile du lit.

Pour en faire l’endroit où il va passer la nuit, le Night Standpoint, cliquez droit dessus et choisissez “Night Stand”. C’est tout ce qu’il y a à faire. Déplacez votre PNJ là où vous voulez qu’il reste le jour. Clic droit dessus, et choisissez “Day stand”. Si vous avez bougé le lit, remettez-le en place et vérifiez que son blocking tile est là où il y a le night stand. Sinon (vous avez trop bougé le lit) alors remettez le lit en position de telle sorte que son blocking tile soit le Night Stand du PNJ. Sinon, celui-ci n’ira pas au lit la nuit.

Testons cela pour être sûr que ça a marché. Sauvez, ouvrez Arcanum, le forgeron devrait être sur son “Day standpoint”. Dormez jusqu’au soir et dormez encore deux heures. Vous devriez voir le PNJ marcher vers sa chambre, ouvrir sa porte et se coucher. Maintenant vérifiez les portes d’entrée. Elles devraient être fermées. Mais vous pouvez les ouvrir si vous êtes à l’intérieur de la boutique. Si vous allez dehors par contre, vous ne serez pas capable de revenir avant le matin. Dormez donc jusqu’au matin. Votre PNJ devrait se lever et retourner dans sa boutique. Essayez de crocheter la porte de sa chambre. Il devrait vous dire d’arrêter et vous attaquer si vous insistez.

Tout ça était plutôt simple non ?Tout ce que vous avez eu à faire était de cliquer droit sur quelques trucs. Eh bien (c’est le moment où je vous dit le problème), le problème est que vous avez des fenêtres dans la boutique. Et ces fenêtres sont certainement ouvertes (en fonction du type de fenêtre, certaines sont peut-être bloquées. Si une fenêtre est bloquée, ne vous en préoccupez pas). Si vous avez quelques fenêtres ouvertes, ça serait peut-être une bonne idée de les fermer. Après tout, c’est inutile de fermer la porte si le joueur peut passer par les fenêtres… Bien sûr, c’est le point chiant. Vous devez cliquer droit et éditer toutes les fenêtres. Si vous avez cinquante fenêtres, vous devez cliquez droit, choisir “edit”, décocher “never locked” et cliquer sur “Ok”, et vous devez le faire cinquante fois. C’est pas très marrant, mais c’est assez important. Maintenant vous n’avez plus de fenêtre ouverte. Si vous en avez quelques-unes qui ont “jammed” (bloquée) coché, laissez-les comme ça.

Maintenant que vous avez fermé ou bloqué toutes vos fenêtres, mettons des clefs pour ouvrir la porte de la chambre du forgeron. Bien sûr, vous devez avoir remarqué que le PNJ ouvre la porte fermée sans problème, même sans clef (vous pouvez empêcher cela si vous cochez “Always locked” en éditant la porte. Si vous faites ainsi, le PNJ restera à son Day Standpoint tout le temps parce qu’il ne pourra pas aller à son Night Standpoint). Toutefois, pour ouvrir cette porte, vous avez besoin d’une clef. Sélectionnez l’onglet “items”, et cliquez sur le bouton “clefs”. Cliquez sur “Select” puis “ok”. Le dessin de la clef devrait avoir changé dans le carré noir du menu. Cliquez maintenant sur la carte en-dehors de la maison du forgeron. Il devrait y avoir une clef sur le sol à présent.

Maintenant nous devons faire en sorte que cette clef ouvre la porte de la chambre. Comment faire ? Nous devons éditer un fichier, la clef et la porte. Avant tout, ouvrez Notepad et allez dans ‘Arcanum\modules\NOM DU MODULE\mes\’. Il y a un fichier appelé “Gamekey.mes”. Ouvrez-le avec Notepad. C’est le fichier où vous mettez les ID et description des clefs. La note du début dit que 0 et 1 sont réservés, alors faisons que notre clef soit la 2. Mettez ce qui suit à la fin du fichier :

{2}{Clef de la chambre du forgeron}

Notez le 2 dans le premier champ. C’est le numéro d’ID. Le nom dans le second champ est celui qui apparaîtra dans Arcanum avec l’ID pour notre clef. Le nom de la clef ne peut pas avoir plus de 32 caractères. Sauvez le fichier “gamekey.mes” et fermez Notepad (ou l’éditeur de texte que vous utilisez). Retournez à WorldEd, cherchez votre clef, cliquez droit dessus, et faites “edit”. En bas de la boîte de dialogue suivante il doit y avoir un champ appelé “Key ID”. Mettez le chiffre 2 dedans comme ci-dessous :

Figure 17.4 – Le “Key ID” de notre clef est “2”

Cliquez maintenant Ok. Cliquez droit sur la porte que la clef doit ouvrir. Dans notre cas, la porte de la chambre. Changez le “Key ID” de la porte à 2 et cliquez sur “ok”. Nous avons maintenant attaché la clef à sa description/son nom et nous avons lié la porte à la clef. Sauvez et lancez votre module. Prenez la clef et ouvrez la porte. Maintenant, jetez la clef et essayez d’ouvrir la porte. Regardez, ça marche !

Retournez à WorldEd, déplacez votre clef sur le forgeron, maintenez shift et relâchez le bouton de la souris. Votre clef doit maintenant être dans l’inventaire du forgeron. Donc, si le joueur le veut, il peut pick-pocketer le Nain et entrer dans sa chambre ! Si vous voulez, vous pouvez créer une autre clef pour le coffre (auquel cas vous devrez suivre la même procédure et mettre le “Key ID” de votre clef à 3 et lui donner un nom approprié), ou vous pouvez simplement lier le coffre à la même clef en mettant “2” au “Key ID” du coffre.

Vous devez maintenant être capable de suivre la même procédure pour ouvrir/fermer/bloquer n’importe quelle fenêtre, porte, ou coffre que vous voulez. Vous devez aussi être capable de mettre des “standpoints” de nuit et de jour pour les PNJ, les faire aller au lit la nuit, leur faire faire attention à leurs affaires, et mettre vos propres clefs !