Paysages et décors

Dans Arcanum, les décors sont tous les éléments qui se trouvent en arrière-plan. Tous les types d’armure que vous avez vu chez l’armurier, les lampadaires au coin de la rue, les bancs autour de la place, les lits … Vous voyez ce que je veux dire. Bon, on veut un décor terrible dans notre carte. Mais comment va-t-on s’y prendre ? C’est assez simple en fait ! Tout d’abord, plaçons quelques lits. Cliquez sur l’onglet ‘environment’. Un nouveau groupe de boutons apparaîtra dans le menu de gauche. Comme d’habitude, ‘select’ et ‘destroy’ sont les deux premiers (ces boutons sont sur chaque onglet), le suivant est le diamant des terrains (‘terrain’). Voyons ce que le reste nous réserve :

 C’est le bouton ‘scenery’ (décors). On utilisera celui-là pour arranger notre carte bientôt.

 Le bouton ‘Container’ (coffres). Utilisé pour placer des coffres.

 Celui-là est le bouton ‘traps’ (pièges) qui est utilisé, vous l’aurez compris, pour placer des pièges.

 Le bouton ‘Facades’ C’est ce que vous utiliserez pour construire des ponts, des bateaux, trains et cités-arbres elfes.

 ‘Lighting’ (éclairage) – Utilisé pour placer des lumières sans source

Cliquez sur le bouton ‘scenery’ (décors). Par défaut, un lit apparaît dans le menu. Pour changer le type de lit, cliquez sur ‘edit’. Si vous cliquez sur ‘select’, comme vous feriez pour les terrains, vous remarquerez qu’il n’y a rien d’autre excepté le lit par défaut. Donc, cliquez sur ‘edit’ et une liste de lits apparaîtra. Choisissez un lit qui colle avec votre bâtiment ‘A’. Pour moi, ce serait ‘VillageBed1’ ou ‘VillageBed2’. Quelle orientation lui donnerez vous ? Voulez-vous un lit le long du mur du fond à gauche ou de droite ? Choisissez celui qui vous plaît et cliquez sur la carte. Hop ! un lit devrait apparaître juste où vous avez cliqué. Bon, et si on le mettait à sa place ? Premièrement, cliquez sur l’outil ‘flèche’ du menu de gauche. Si vous cliquez ainsi sur le lit pour le déplacer, vous allez simplement placer un second lit sur la carte. Si vous le faites, cliquez sur l’outil ‘destroy’ et ensuite sur le lit à supprimer. Avec la flèche sélectionnée, cliquez et gardez le clic ensuite glissez le lit dans le bâtiment ‘A’ à bonne place contre le mur. (Rappelez vous de presser la touche ‘R’ pour faire disparaître le toit pour avoir une vue de l’intérieur.

Maintenant, vous devriez trouver des bouts de lits partout dans la pièce. (Si ce n’est pas le cas, vous ne devez pas avoir le problème. Ben vous avez du bol !) Mais pour moi, quand je déplace un objet, j’ai droit à des ‘restes’ de l’objet un peu partout sur l’écran. Si ça vous arrive et que vous voulez vous en débarrasser, enfoncez la touche ‘R’ deux fois d’affilée (ou n’importe quelle touche qui cache des objets : W, B…). Le rafraîchissement enlèvera tous les petits bouts qui traînaient.

Vous devriez maintenant avoir un lit à sa place. Maintenant plaçons une commode et une table dans la maison. Cliquez sur le bouton ‘scenery’ (décors). Dans la liste déroulante, choisissez ‘wood’ (bois). Juste ‘wood’, pas ‘wood large’ ou ‘wood small’, du moins pas encore. Cliquez le bouton ‘edit’, vous devriez maintenant avoir un large éventail d’éléments en bois à utiliser.

‘BigDresser 1’ et ‘BigDresser2’ devraient être les premiers dans la liste qui apparaît. Sélectionnez une des armoires et déposez la dans la maison. Quand vous déposez un objet, vous n’avez pas besoin de cliquer l’icône ‘flèche’ pour ensuite le déplacer. Si vous gardez le clic, vous pouvez directement faire glisser l’objet à l’endroit exact où vous voulez le déposer. Donc, si vous cliquez pour placer l’armoire sur la carte et gardez le clic, vous pouvez directement la glisser où vous le désirez. Placer l’armoire près d’un mur mais prenez garde à ce qu’elle n’empiète pas dans le mur. WorlEd est un éditeur what-you-see-is-what-you-get (ce que vous voyez est ce que vous obtenez) donc si votre armoire rentre dans le mur, ou déborde ou n’est pas placé correctement pour une autre raison, vous aurez le même résultat dans Arcanum en lançant votre module. Quand c’est fait, retournez dans la catégorie ‘wood’, cliquez ‘edit’ et trouvez une table de chevet. Placez en une à la place appropriée.

Vous aurez certainement remarqué la petite grille rouge qui apparaît en dessous de l’armoire, table de chevet votre lit. Cela indique une case bloquante. Une case bloquante vous indique (vous, le développeur) quel endroit est bloqué. CàD: La case bloquante sous le lit vous signale que le joueur ne pourra pas traverser ce lit, qu’il sera bloqué. Vous pouvez les faire apparaître et disparaître (comme les toits, les murs, …) en enfonçant la touche ‘B’. Plus tard dans ce tutoriel, je vous expliquerai comment créer des cases bloquantes sur des objets n’étant pas sensés bloquer le joueur, et comment supprimer des cases bloquantes et laisser traverser le joueur des objets sensés le bloquer.

Bon, sortons et plaçons un lampadaire et un panneau dans la rue. Avant tout, placez vous au coin d’une rue. Ensuite, dans la catégorie ‘metal’ trouvez ‘StreetLamp1’ et placez le sur le coin comme dans la figure 10.1.

Figure 10.1 – Un lampadaire avec quelques “résidus” dont je vous ai parlé.

Que manque-t-il maintenant ? Un panneau ! Les panneaux sont dans la rubrique ‘Misc. Small’ (Divers petit) chopez en un et placez le correctement. Je vous concède que c’est pas facile, mais faites le voyager jusqu’à ce qu’il apparaisse comme attaché au lampadaire. Vous verrez ci dessous (figure 10.2) un panneau bien placé.

Figure 10.2 – Un lampadaire et son panneau + plein de chiottes qui traînent.

Maintenant sélectionnez le panneau qui donne dans l’autre direction et placez le sur le lampadaire comme dans figure 10.3. N’oubliez pas que pour se débarrasser de ces traînées assez pénibles, deux fois ‘R’ ou ‘W’ ou ‘B’ fait l’affaire.

Figure 10.3 – Un lampadaire complet ! (Sans les chiottes)

Hé ! Ça commence a avoir de la gueule, non ? Construisez d’autres lampadaires où vous jugez que c’est utile. Je dirais que les coins des bâtiments ‘B’ et ‘C’ sont les seuls à en nécessiter (jusqu’ici) mais vous aurez à en faire d’autres quand vous aurez ajouté des rues.

Maintenant que vos lampadaires sont placés, ajoutons un conteneur. Retournez dans la chambre du bâtiment ‘A’, cliquez ‘containers’ de la liste déroulante, choisissez ‘Empty Chest’ (coffre vide). Si le coffre n’est pas exactement comme vous le voulez (mal orienté), cliquez ‘edit’ et choisissez l’image de votre coffre qu’il vous faut. (J’ai parfois remarqué qu’il fallait choisir une image d’un élément, même si vous allez utiliser celui qui est proposé par défaut. Il arrive que l’on se retrouve avec un coffre invisible. (Ça arrive aussi avec les munitions). Le coffre apparaît bien dans WorldEd mais pas dans Arcanum.

Faites glisser votre coffre dans la chambre du bâtiment ‘A’. En général, je les place au bout du lit. Maintenant que c’est placé, mettons un poubelle. Retournez au coin de la rue, sélectionnez ‘containers’, choisissez ‘Rubbish Bin’ et cliquez à côté de votre lampadaire. Vous devriez avoir une poubelle en plus maintenant. Mettez en une à côté de chaque lampadaire que vous avez créé.

Avant de commencer l’éclairage, il y a un dernier type de décor à ajouter. Vous vous souvenez dans Arcanum ces fameuses plaques dorées qui donnaient l’adresse des maisons ? Et bien ces plaques sont dans ‘scenery’, sous ‘Wood Small’. Allez y et sélectionnez les. Placez en une sur chaque bâtiment. A nouveau, comme les panneaux, vous devrez les déplacer en gardant le clic jusqu’à ce qu’elles soient bien mises.

Et si on éclairait tout cela ? Ça manque un peu de vie, non ?